La gratitude ? Merci bien, ou non merci ?

gratitude May 26, 2020

"Lorsque tu t'émerveilles sur un lever de soleil, c'est une façon de dire merci au Créateur." - Propos de mon papa quand j'étais enfant

Qu’est-ce que c’est, cette gratitude dont on nous rebat les oreilles ? Dire merci à n’importe qui, n‘importe quoi ? C’est niais, tout au plus ! Une façon de rester dans le déni de l’insatisfaction, de se faire bouffer sans rien dire (Ah, non ! Pire : en disant merci !), pour être facile à manipuler ? Voir, un truc New Age ? Parce que tout le monde il est beau, il est gentil ?

Bah non merci, alors.

A moins que… ?

Hum… À moins que ce ne soit une attitude profondément responsable ?

Hou là, comment ça ?

Gratitude ou GRRR Attitude ? 

La gratitude est une attitude. J’aime cette petite formule que j’ai créée à l’occasion de la sortie de mon jeu de cartes « Mille Mercis » en 2015, et dont j’ai fait le slogan :

« Passez de la GRRRRR Attitude à la Gratitude »

La « GRRRR attitude », je ne vous fais pas un dessin ? Vous en avez un échantillon en ouverture de cet article. Elle est simple, immédiate et sans effort pour beaucoup d’entre nous. Elle correspond bien également à certaines périodes de notre vie, l’adolescence par exemple, ou certaines situations que nous vivons dans  l’insatisfaction, la frustration, la déception, les regrets…

Est-ce à dire que la Gratitude sera appropriée dans les situations inverses ? On serait dans la gratitude quand tout va bien, quand le soleil brille avec le chant des oiseaux pour musique céleste, dans ce moment où nous venons d’obtenir la résolution de nos désirs les plus ardents du moment ?

Pourquoi pas.  Rien ne s’y oppose.

Mais s’arrêter à cela, c’est « petit joueur » comme on dit.  C’est comme de dire qu’on aime tous les gens qui nous aiment. Facile. Vous pouvez faire mieux.

Le malentendu avec la gratitude !

Il y a pourtant un malentendu avec la Gratitude, c'est la notion de l’Univers-distributeur. Vous savez, vous mettez une pièce dans la fente (ou bien vous faites une petite prière, en l’occurrence), et vous attendez que vous soit octroyé pile ce que vous avez demandé : comme ci, comme ça, de cette façon-là... vous êtes même prêt à choisir la couleur, si on vous écoute : vous savez mieux.  En mode « je-suis-le-seul-à-savoir-ce-qui-est-bon-pour-moi. ». Alors si vous obtenez ce que vous aviez commandé, zou, super, hop,  gratitude. Automatisme, et désinvestissement, car vous n’avez rien fait de concret pour obtenir ce que vous vouliez. Et votre gratitude n’est alors ni plus ni moins qu’une sorte de paiement, une monnaie d’échange, un donnant-donnant. On pourrait presque dire une « gratuitude », car vous voulez aussi que ce soit gratuit, bien sûr, pour ne rien devoir à quiconque.

Ou bien vous n’obtenez pas ce que vous attendiez, alors vous tapez sur la machine pour que, dans le meilleur des cas, elle vous rende votre pièce. Mais vous allez lui faire une réputation soignée… et gratitude zéro, et puis quoi encore ?! Parce que vous saviez mieux. Là, vous êtes déçu en formule Grrr Attitude.

Tout cela n’est PAS la gratitude.

Lorsque mon dernier fils avait 2 ans, il jouait avec plaisir sur son petit camion de pompier dans notre cour caillouteuse, où ça roulait mal. Et ça ne faisait sans doute pas assez « vrai ». Un jour que j’étais occupée dans la maison, la cour m’a semblé subitement bien silencieuse. Sortie en hâte, j’ai vu le portail ouvert sur la rue piétonne où nous habitions. Et mon bout-de-chou, fièrement assis sur son camion, avançant au rythme de ses petites jambes, avait déjà parcouru presque tout le chemin pour arriver à la route nationale au bout de la ruelle. Je n’ai pas souvent couru aussi vite, de toute ma vie, que ce jour-là, pour aller le chercher avant qu’une voiture ne fasse qu’une voltige de son camion de pompier amateur.

Était-il en mode « je-suis-le-seul-à-savoir-ce-qui-est-bon-pour-moi » en souhaitant rejoindre la « vraie » circulation avec son véhicule ?

Était-ce réellement ce qui était bon pour lui ? Vu sa déception quand je l’ai ramené à la maison, il n’en doutait pas.

Voilà où sont les limites du « distributeur –Dieu ou –Univers » : par chance, il sait mieux que vous ce qui est bon pour vous. Ce jour-là, Dieu ou l’Univers, ça a été moi en train de pulvériser le record mondial du 100 mètres (non homologué)… J’en souris aujourd’hui, mais vous imaginez la profonde gratitude qui est la mienne, à l’idée d’avoir été alertée à temps ?

Parce que le mode « je-suis-le-seul-à-savoir-ce-qui-est-bon-pour-moi » ne dit pas exactement que vous pouvez demander n’importe quoi. Il dit que la connexion à votre âme est la seule à vous dire ce qui est bon pour vous, par opposition à votre voisin du dessus ou à la boulangère de votre oncle. Votre intuition, si vous préférez. Pas votre mental.

Et ça tombe bien, car la gratitude n’est pas affaire de mental. Elle va avec le langage du cœur et de l’âme. Celui qui se fait l’écho de votre nature profonde, tout près de là où nait l’Amour en vous.

Le challenge de la gratitude, alors ?

Alors le challenge de la gratitude, une fois sorti de ces malentendus, c’est plus d’ouverture du cœur à ce qui vous arrive, ou plus exactement « ce qui arrive vers vous ». Ce que la vie vous offre, vous présente, vous inflige aussi parfois, toujours en mode « JE sais mieux que TOI ce qui est bon pour toi, lorsque tu te confonds avec ton MENTAL ! » avec mention additionnelle, en tout petit en bas, celle qu’on oublie toujours de lire sur les contrats « …et rappelle-toi que ce qui est bon n’est pas forcément agréable, mais c'est ce qui est le plus approprié, et ton âme est d’accord avec moi. Si.  »

Cette ouverture de cœur plus grande –qui vous fait sourire en me lisant, déjà ?– signifie « j’ai confiance, car la vie, Dieu ou l’Univers sait ce dont mon âme a besoin. Tous mes actes concourent à signifier avec quoi je suis en accord, ce que je suis prêt à recevoir, c'est ma part active et responsable. Alors je reçois. Et je suis dans la gratitude, parce que la Vie, Dieu ou l’Univers, prend soin de moi et me comble. » Et on est bien d’accord que vous êtes comblé de ce que vous avez demandé, même si vous n’avez pas le souvenir conscient d’avoir signé le bon de commande : ce sont vos pensées, vos actes et vos choix de chaque instant, qui disent ce que vous voulez dans votre vie. Quand je vous parlais d’un malentendu… !

Deux valeurs bienfaisantes découlent de la gratitude

Libéré de cette ambiguïté de devoir évaluer ce que vous recevez de la vie, deux valeurs essentielles prennent alors naissance dans la gratitude : l’humilité et l’émerveillement. Et votre âme jubile.

Tout est là, à profusion, à la seule condition que nous ouvrions nos mains et notre cœur : nous recevons, et la Vie offre.

Le message sur la petite carte qui accompagne le cadeau dit ceci : « Moi, Dieu, ou  l’Univers, je te propose ce cadre, ces éléments de vie, cette situation, que je vais poser sur ton chemin, parce qu’ils correspondent à ce que tes actes appellent maintenant dans ta vie. Tu sauras en faire quelque chose, et je t’accompagne dans tes découvertes, avec Amour et bienveillance. Surprends-moi, invente, crée, joue ta vie, émerveille-toi de tous les possibles et de ce que je pose autour de toi, découvre la puissance de ton regard et de tes pensées, nourris- les de ce qui est beau, réveille des étoiles dans les fleurs, des soleils dans les yeux de ceux qui t’entourent, de l’amour dans ton cœur, et alors je serai heureux de ton bonheur. Parce que je t’aime. »

Alors si ça, ça ne mérite pas un merci profond du cœur ?
Un merci de cette taille-là s’appelle gratitude. Un profond état de grâce, dans l’expansion de soi à la dimension de l’univers tout entier, une reconnexion à l’âme.

Là, merci bien, car tout est gratitude.

Claire Burel
Créatrice du jeu « mille mercis » le jeu de la gratitude, Editions EccE (actuellement en rupture de stock / nouvelle version bientôt disponible)
Auteure en développement personnel et spirituel

Obtenez des outils simples et efficaces pour demeurer dans votre lumière !

En complétant votre inscription, vous recevrez également un lien d'adhésion au présent défi 21 jours de gratitude. Vous recevrez aussi des offres irrésistibles et pourrez vous désabonnez en tout temps.

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.