Gratitude et confinement... oui, non, vraiment ?

gratitude Jun 22, 2020

"Vous êtes l'écrivain vibratoire du livre de votre vie." - Abraham

Ce moment, j’en rêve depuis longtemps !

Je ne sais pas pour toi, mais ces quatre dernières semaines m’ont permis de prendre conscience que l’univers nous apporte toujours ce que l’on demande.

On ne sait juste pas quand ni comment ça va arriver, mais ça arrivera. C’est une loi.

Et quand ce que l’on a demandé se présente sur le pas de la porte, il faut en prendre conscience, l’accueillir et surtout en être reconnaissant.

Depuis environ 2 ans, je demande pratiquement chaque soir, en me couchant, de pouvoir faire ce que je veux, quand je veux, comme je veux et me sentir libre. C’est exactement ce que je ressens chaque jour avec ce confinement.

Je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite. Au début, j’étais déstabilisée, comme la plupart des gens. Mais après deux semaines à tourner en rond, j’ai réalisé que j’avais obtenu ce que je demandais depuis des mois. Pas de la manière dont je pensais, mais je l’ai tout de même obtenu. Je me suis alors dit : « Enjoy ! Tu as ce que tu as demandé, alors vis-le et remercie. » Tous les soirs en me couchant, et quand j’y pense pendant la journée, je remercie. Sincèrement. 

Qu’est-ce que ça mange en hiver la gratitude ?

Voilà une excellente question…

Qu’est-ce que ça signifie exactement être reconnaissant ? Comment ça se manifeste dans la vie de tous les jours ? Quand ? Où ? Pourquoi dois-je faire preuve de gratitude ?

Selon moi, il n’y a pas une seule manière de procéder.

La gratitude, ça veut simplement dire d’accueillir et d’apprécier tous les plaisirs, les petits et grands bonheurs de notre vie. Il faut porter attention à ce que l’on ressent lorsqu’on vit un bienfait. Quelles émotions émanent de nous lors de ces moments ? Quelles vibrations envoyons-nous à l’univers ? Quand la prise de conscience est faite, il ne reste qu’à remercier. Sincèrement. C’est tout !       

L’univers répondra à cette vibration de gratitude et il te renverra d’autres situations où tu pourras à nouveau ressentir la même chose et faire preuve de gratitude encore et encore. C’est un cercle infini. Quand on y pense, c’est de la magie ! Penser, vibrer, recevoir et remercier. Avec le cœur. Et on recommence…

Exprimer notre appréciation, ça peut se faire n’importe où et à toute heure de la journée ou de la nuit. On le fait quand on y pense, quand on le ressent. On le fait pour nous et avec notre cœur. Pas besoin de le dire fort ou de l’écrire quelque part (quoique si tu en ressens le besoin, fais-le !). Tu peux juste le penser, le dire à l’intérieur de toi, pour toi. En faisant cela, tu vibreras et l’univers recevra ton message.

Les « mercis » sont la nourriture des dieux 

Je me souviens que la première fois où j’ai entendu cette phrase à l’adolescence, j’ai tout de suite pensé que les dieux devaient crever de faim.

Je n’étais qu’une enfant et j’avais déjà conscience que l’on ne remerciait pas beaucoup. Pas assez. J’ai questionné mon entourage sur ce que ça signifiait exactement dire « merci ».

Parce que je sentais bien qu’on ne parlait pas simplement du « merci » qui suit le traditionnel « s’il-vous-plait », qu’on apprend à réciter lorsqu’on est petit. Ça, c’est plus de la politesse. Les « mercis » pour les dieux, c’était autre chose, une coche plus haut.

Peut-être même plus qu’une. Mon père, déjà éveillé à cette époque, m’avait expliqué que la gratitude peut être exprimée à travers des choses toutes simples telles que la présence du soleil à notre réveil, la chaleur de l’été, la bonne santé, le plaisir entre amis, la pratique d’un travail qu’on aime, un jour de repos, du temps seul avec soi-même, la couleur des fleurs qui embellissent notre jardin, la découverte d’un talent caché, la musique, la chance de vivre dans un pays où l’on peut s’exprimer et faire sa vie comme on l’entend…

La gratitude, ça peut être aussi de remercier pour un gros événement de notre vie comme rencontrer l’être aimé, gagner une grosse somme d’argent, acheter la maison de nos rêves. Mais il ne faut pas attendre que ces événements se produisent pour manifester notre reconnaissance. La vie est remplie de petites choses qui nous font vibrer de façon positive. Pourquoi toujours rechercher le sensationnel ?

En vieillissant, j’ai réalisé que Dieu, l’énergie de l’univers, n’a pas besoin de « mercis ». L’énergie n’a besoin que de nos vibrations auxquelles elle répond, quoiqu’il arrive. Autant lui en envoyer des bienfaisantes, comme la gratitude, pour qu’elles reviennent vers nous comme un boomerang, non ?

Quoi faire alors ?                           

Il y a plusieurs façons de manifester ta gratitude pour les bienfaits que tu reçois. Certaines personnes tiennent un journal de gratitude dans lequel elles consignent chaque jour au moins cinq choses pour lesquelles elles sont reconnaissantes.

D’autres vont tenter de communiquer leur gratitude en rendant des services. Elles partagent en quelque sorte leur ressenti avec les autres.  Il y a aussi des personnes qui témoignent de leur gratitude avec la prière. Quelle que soit la façon dont tu choisiras d’exprimer ta gratitude, ce sera la bonne, car tu l’auras choisie. Et pratiquer la gratitude est une habitude qui se développe. Tu découvriras certainement d’autres manières d’exprimer ta reconnaissance en cours de route.

Pourquoi devrais-je exprimer ma gratitude ?

Pour de multiples raisons !

D’abord parce que ça fait du bien, ça amène un sentiment de satisfaction qui ne demande qu’à être vécu de nouveau.

Alors oui, si tu commences à pratiquer la gratitude ou si tu augmentes ta pratique, tu auras envie de recommencer, encore et encore.

Plusieurs recherches ont aussi prouvé que manifester sa reconnaissance pour les bonnes choses de notre vie améliore le sommeil, réduit la tension artérielle et augmente la tolérance au stress. Cela nous amène aussi à être plus généreux, plus heureux, plus présents.

La gratitude permet d’augmenter sa confiance en soi et son sentiment de bien-être en même temps qu’elle diminue la sensation de solitude, puisqu’elle nous amène à regarder ce que les autres nous apportent et ce que nous leur apportons également. On se sent plus relié à ceux qui nous entourent. Rappelons-nous que l’univers répond à notre vibration et qu’il nous répond toujours !        

Oui, mais…

Il n’y a pas de « oui mais » qui tiennent la route.

Même les personnes malades ou ayant un handicap font preuve de reconnaissance, malgré les difficultés et la souffrance physique. Même les petits enfants des pays défavorisés, qui ne mangent souvent qu’un seul repas par jour, expriment leur gratitude et continuent d’éprouver de la joie.

Même à travers les moments difficiles, les épreuves, comme celle que nous vivons tous présentement, on peut trouver des raisons de montrer notre appréciation. Ce confinement que nous vivons me permet de vivre de beaux moments avec ma famille. Il me permet de réaliser que mon travail auprès des enfants m’apporte beaucoup plus que ce que je pensais. Je passe beaucoup plus de temps à faire des choses que j’aime. Je me découvre de nouveaux talents. Je participe à de beaux projets auxquels je n’aurais pas eu le temps de participer avant. Le plus beau dans tout ça, c’est que plus les jours passent, plus je suis reconnaissante de ce que je vis.

Et toi, quelle sera ta façon de pratiquer la gratitude dorénavant ?

Geneviève Couillard, Auteure

Obtenez des outils simples et efficaces pour demeurer dans votre lumière !

En complétant votre inscription, vous recevrez également un lien d'adhésion au présent défi 21 jours de gratitude. Vous recevrez aussi des offres irrésistibles et pourrez vous désabonnez en tout temps.

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.